Accueil » La valise diagnostique : la détection des pannes sur votre automobile

La valise diagnostique : la détection des pannes sur votre automobile

La valise diagnostique 

Un appareil de diagnostic incontournable pour detecter les pannes sur votre automobile. L’électronique est désormais indissociable de la technologie automobile. Les constructeurs ne manquent pas d’inspiration afin d’améliorer le confort du conducteur ainsi que de ses passagers. Toute cette informatique embarquée a pourtant un prix lorsque l’un des composants mécaniques du véhicule tombe en panne. C’est là que la valise diagnostique du mécanicien entre en jeu.

Un principe de fonctionnement simple pour un résultat précis

Reliée à l’Unité de Commande Électronique de la voiture, la valise diagnostique est principalement conçue pour détecter les pannes et les dysfonctionnements du moteur. Le logiciel embarqué dont le calculateur est composé permet au dispositif d’effectuer une analyse rapide de tous les capteurs installés sur le véhicule. Si certains appareils de diagnostic sont uniquement compatibles avec des marques de voitures spécifiques, d’autres modèles proposés sur le marché sont en mesure de diagnostiquer tous les moteurs du moment que ces dernières sont équipées d’un calculateur électronique. Grâce à la banalisation de cette technologie, l’utilisateur n’a plus besoin d’un mécanicien pour connaître l’origine d’une panne sur sa voiture. Il lui suffit de connecter son interface diagnostic avec sa voiture par l’intermédiaire d’un câble qui l’informera de l’état de ses soupapes, du degré d’encrassement de sa vanne EGR et de son turbo. Il est même possible de s’informer en temps réel sur les problèmes de tenue de route de l’auto concernée.

Origine des dysfonctionnements

Les soucis de dysfonctionnement des composants électroniques sont souvent dus à un connecteur défectueuxL’époque de la recherche inopinée des pannes sur vos véhicules est désormais révolue grâce à ce système qui vous permet de retrouver avec précision l’origine des dysfonctionnements. Il est toutefois nécessaire d’avoir quelques notions de base en mécanique automobile en plus de la maîtrise de l’interface de diagnostic pour que le résultat obtenu soit optimal. Cette étape commence par l’étude du schéma de câblage qui doit se faire de manière très minutieuse. Affiché sur l’écran sous-forme de lignes colorées, ce dernier représente tous les connecteurs de la voiture. Les pannes au niveau du système électronique des véhicules récents se trouvent d’ailleurs dans soixante pourcents des cas dans la mauvaise santé de certains connecteurs.

Les étapes d’un diagnostic automobile 

Vous devez pour commencer reconnaître les symptômes de la défaillance mécanique ou électronique du véhicule. Cette étape permet d’exclure toutes les causes susceptibles d’être étrangères à la panne constatée. La réalisation d’un essai peut être parfois nécessaire afin de bien cerner le souci. Une fois les symptômes précisés, vous devez faire en sorte de détecter le défaut. Si vos connaissances et votre expérience vous offrent la possibilité d’avoir une idée globale sur la question, un contrôle des dispositifs mécaniques de votre voiture par l’intermédiaire d’une valise diagnostique vous permettra d’être fixé sur l’origine du problème. Il vous restera par la suite à réparer la défaillance par le remplacement des pièces concernées et à contrôler le bon fonctionnement du système en réalisant le même essai que celui effectué au début de l’opération.

2018-07-16T15:00:58+00:00 16 juillet 2018|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire