Baptisé “l’ordinateur portable ultime” par Microsoft, le tout premier Surface a été lance il y a de cela 5 ans. À l’époque, le fabricant a reçu de nombreuses critiques pour avoir eu l’idée de remplacer un ordinateur par une tablette. Mais aujourd’hui, on constate les marques sont de plus en plus nombreuses à miser sur ce concept. C’est que ce n’est pas une si mauvaise idée que ça. Depuis le succès du premier Surface, Microsft revient encore avec le Microsoft Surface Pro – Intel Core i7.

Une légère ardoise

D’après sa fiche technique impressionnante, le Surface Pro 6 est un ordinateur portable ultra-endurant et performant. Le format de son ardoise tactile correspond à celui d’une page A4 avec des dimensions de 29.2 cm de longueur, 20.1 cm de hauteur et 8.5 mm d’épaisseur. À l’arrière, on retrouve un socle rétractable, le même que l’on retrouvait sur les versions précédentes. Ce dernier lui permet d’être placé à la verticale. Par ailleurs, le boitier est fabriqué à partir d’un magnésium et renforcé par du verre Gorilla Glass. Léger, Microsoft Surface Pro – Intel Core i7 ne pèse que 785 grammes, pour une tablette, c’est vraiment peu lourd. Lorsque vous êtes en déplacement, il pourra parfaitement caler sur les genoux.

Une image en très haute définition

Du côté de l’écran, celui-ci exploite une dalle tactile IPS dite « PixelSense » au format 12.3 pouces, le même que le Surface Pro de 2017 utilisait. La dalle affiche une définition de 2736 x 1824 pixels avec une résolution de 267 points par pouces. Comme il a été cité plus haut, il est revêtu d’un verre Gorilla Glass. En plus de protéger l’écran, ce dernier lui confère une brillance optimale. De ce fait, sous certains éclairages, il a tendance à se transformer en miroir. Pour combler ce défaut, il bénéficie d’une forte luminosité ainsi que d’un bon taux de contraste. Cela améliore la visibilité de l’écran, même au soleil. Des détails qui raviront les éditeurs ou encore les créateurs de contenus graphiques.

Pas d’accessoires

Bien que le mode « tablette » soit très pratique, par exemple pour visionner des photos, ou encore pour défiler de pages, web, rien ne vaut le bon vieux clavier (faire des comptes sur Excel…). Nous sommes sûrs et certains que la Surface Pro 6 est livrée avec un clavier amovible. Un petit détail fâcheux tout de même, il n’est pas fournit avec un stylet. Il faut donc l’acheter séparément. Là encore, il aurait pu faire un petit effort pour ce qui est du prix, car il est (à notre avis) trop cher. Le stylet offre environ 4096 niveaux de pression, ce qui place la machine parmi les meilleures tablettes du moment. Pour tous les travaux tactiles, la précision et la sensibilité de l’écran se révèlent très satisfaisantes.

Ce qu’on aime
– Finition impeccable
– Autonomie confortable
Ce qu’on aime moins
– Manque de connectique
– Stylet non fourni