Accueil » Les grandes marques de la technologie et l’étau de la fiscalité

Les grandes marques de la technologie et l’étau de la fiscalité

Les grandes marques de la technologie

Le rapport annuel de Brand Finance Global 2018 a indiqué que, parmi les grandes marques de la technologie le géant américain Amazon se positionne à la première place du podium. Apple et Google sont respectivement à la 2ème et 3ème place. Google chute de la première au troisième rang à cause d’une croissance lente de la marque. Quant à Apple, son activité est tributaire des ventes d’iPhone.

Amazon se glisse au premier rang

L’entreprise Amazon fût crée en 1994 par Jeff Bezos. Ses activités se focalisaient surtout sur les ventes de livres en ligne. Actuellement, ses tâches se sont étendues vers le partenariat avec plus de 40 marques sont associées à Amazon. Le géant américain est aussi présent dans le transport maritime, le textile, les produits électroniques, la musique et les vidéos en streaming, et récemment dans la distribution alimentaire (Whole Foods Market). Ce dernier a développé sa chaîne de distribution à un niveau international. Il est implanté dans plus de 15 pays: France, Allemagne, Ecosse, Chine. L’entreprise a révolutionné l’E-commerce en devenant spécialiste dans divers secteurs et cette situation lui a ainsi permis d’obtenir une place de marché importante. C’est un géant du web devenu leader en capitalisation de revenu et de bourse. Son chiffre d’affaire enregistré en 2016 est de 130 milliards de dollars. Actuellement, celui-ci est estimé à environ 150.811 milliards de dollars.

Google en grande perdante

Le terme « Google » vient du mot gogool en relation avec l’expression mathématique 10100. Il désigne le monde difficilement quantifiable que représente internet car pour la plupart des utilisateurs, c’est le moteur de recherche par excellence. C’est une grosse entreprise dans le monde mais en comparaison avec ses pairs, elle a chutée à la 3ème place. En 2017, l’entreprise de Mountain View a détrôné Apple à la 1re place enregistrant un chiffre d’affaire de 109.470 milliards de dollars. La marque est estimée à 120.911 milliards de dollars cette année. Le géant du web est en évolution mais il progresse lentement dû à une croissance stagnante.

La dépendance d’Apple à la vente d’Iphones

L’entreprise de Cupertino est membre du GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et Apple est une grande entreprise multinationale qui commercialise des produits électroniques (Macintosh, iPod, IOS). Il s’agit de l’une des plus grandes firmes en termes de nouvelle technologie mais son plus grand handicap réside dans le fait de dépendre financièrement du chiffre d’affaire réalisé par la vente de l’iPhone qui englobe plus de deux tiers de sa production. Elle a du mal à diversifier ses autres produits et n’arrive plus jusqu’à maintenant à revenir en première position. Son autre désavantage est aussi son incapacité à diversifier ses produits. Son chiffre d’affaire actuel est de 146.311 milliards de dollars soit moins de 4 milliards qu’Amazon.

La taxation sur les GAFA

Les géants du numérique sont actuellement face à un problème de fiscalité dans l’Union Européenne. Leurs chiffres d’affaire combinés surpassent largement les entreprises traditionnelles. Pendant longtemps, elles ont échappées à une fiscalité exigeante grâce à des techniques d’évasions fiscales. L’Union Européenne tente toutefois de mettre en place une politique fiscale encore plus imposante afin de les freiner. A l’exemple du « Taxe Google » aux Royaume-Uni, soit un impôt de 25% sur les profits détournés.

Restez connecté pour suivre les actualités du monde numérique

2018-06-13T10:40:18+00:00 13 juin 2018|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire