Cette nouvelle gamme de processeurs d’AMD porte le nom de Ryzen 7 1800 X. C’est la première série qui embarque l’architecture Zen. Ces puces rattrapent Intel avec une finesse de gravure en 14 nm. Avec le « SMT », ses 8 cœurs arrivent à 16 threads. Rappelons que le SMT est comme l’hyperthreading du rival.

AMD revient en force avec le 1800X

Les Ryzen 7 accordent à AMD un retour en force si avant le constructeur était en retrait par rapport à Intel. Si l’on s’attendait à une performance comparable à celle des processeurs Intel de deuxième génération, Ryzen a su dépasser les attentes de chacun. Au-delà du prix, ces nouveaux processeurs sont aussi puissants que certaines des dernières sorties d’Intel.

Avec ce modèle, AMD cible les utilisateurs qui ont besoin de performance à un prix raisonnable. Le Ryzen 7 1800 X avance une quantité de caches élevée en plus d’être économe énergétiquement. Si les Gamers avisés préféreront les Intel core de 7e générations, ceux qui sont dans l’encodage vidéo et la réalisation de rendus 3D pourront se tourner vers ce modèle.

AMD Ryzen 7 pour une bonne mise à niveau

À titre d’information, la lettre X de Ryzen 71 800 » X » signifie XFR (technologie eXtended Frequency Range Technology). En outre, il permet l’augmentation de la tension du processeur et de la vitesse d’horloge au-delà du Boost maximal lorsque le système de refroidissement peut suivre. Notons que la fréquence d’horloge de base du Ryzen 1800X est de 3,6 GHz, mais avec un bon ventirad comme ceux de Noctua, il fonctionne automatiquement à 3,7 GHz grâce au XFR.

Pour ceux qui peuvent se permettre un « watercooling » le XFR du 1800X augmente encore plus. Le processeur peut donc atteindre 4,0 GHz avec un bon système de refroidissement. Avec le Ryzen 7 1800 X, le Broadwell-E i7 6900K trouve un concurrent de taille qui offre des performances plus ou moins pareilles, mais qui plus est moins chères.

Idéal pour l’applicatif

En résumé, ce processeur est parfait dans l’application. Dans ce cadre, il surpasse même le Core i7-7700K d’Intel. Sur certaines applications, il se montre même parfois meilleur que certaines 8e générations du concurrent. Le summum aurait été qu’il soit aussi performant dans le Gaming.

Ce qu’on aime
– Performances globales top
– Idéal pour le rendu 3D
– Parfait pour l’encodage vidéo
Ce qu’on aime moins
– Performance en retrait dans le Gaming