Accueil » La nouvelle puce A12 qui équipera les iPhone 2018

La nouvelle puce A12 qui équipera les iPhone 2018

La puce A12 d’Apple

La puce A12 est la suite de génération de processeur Apple. Si la puce A11 Bionic équipe l’iPhone 8, iPhone 8 Plus et l’iPhone X, la nouvelle gamme intégrera les 3 séries d’iPhone 2018. La firme de Cupertino s’associe avec le fondeur taïwanais de semiconducteur TSMC. Ce dernier fabrique l’exclusivité de la nouvelle génération de puce au dépit de Samsung. La rivalité entre Apple et la firme coréenne au niveau de la production et la vente de Smartphone pousse le géant américain à prendre ses distances. La puce A12 sera le premier SoC gravé en 7nm et elle offrira une puissance 40% supérieure à la puce précédente avec 20% de moins en termes de consommation d’énergie.

Caractéristiques connues sur sa fiche technique

La firme TSMC travaille à la réduction de la finesse de gravure. Le processus nécessite la maîtrise des étapes de fabrication. C’est grâce à cette avancée technologique que la firme taïwanaise pourra effectuer une première puce gravée en 7nm. On emploie le terme « FinFET 7nm » qui signifie que la réalisation se fera avec des transistors 3D avec une gravure réduite à 7 nanomètres. Les cœurs intégrés dans la puce A12 seront de hautes performances appelées Vortex. Selon les rumeurs, chaque cœur sera 20% plus puissant que la puce A11 Bionic avec une consommation d’énergie réduite de moitié. Selon les chiffres du logiciel de mesure de performance Geekbench, la puce A12 atteint un score de 5200 points pour le test d’un seul cœur et de 13000 points en multicore. Soit 3000 points en plus par rapport au processeur qui équipe les iPhone 2017.

Pourquoi Apple a-t-il choisi TSMC ?

Samsung Foundry qui s’occupe de la fabrication des puces électroniques tient une place importante en termes de fonderie semiconducteur. Mais la firme coréenne fabrique aussi des mobiles qui provoquent la réticence de ses clients potentiels comme Apple. Le conflit d’intérêts au niveau de la construction des dispositifs est remarquable. La lutte de brevets est le centre de la rivalité. Après la puce A7 qui équipe l’iPhone 5S, la firme de Cupertino se sépare de Samsung pour un souci de secret technologique. Le géant américain confirme ses craintes par rapport une éventuelle copie des composants et techniques. Samsung développe aussi son propre processeur appelé Exynos.

TSMC se focalise exclusivement sur la fabrication de puce. La firme taïwanaise a notamment construit les puces graphiques de Nvidia et d’AMD. Le conflit d’intérêts est inexistant entre Apple et TSMC. Selon le rapport du cabinet TrendForce, TSMC tient la première place sur le marché de fabrication de puce mobile et Samsung Foundry se trouve à la quatrième place.

Un hacker pirate la production des puces A12

Un virus a paralysé les 80% des usines de TSMC. L’attaque informatique s’est produite le 3 août dernier qui impactera le chiffre d’affaires et la livraison de la firme. Le nom du virus est WannaCry qui agit en cryptant les fichiers des victimes. Il a été introduit par un hacker mais la firme taïwanaise affirme que les informations confidentielles sur ses clients ne sont pas concernées par l’incident.

2018-08-08T15:29:31+00:008 août 2018|Actualité|0 Comments

Leave A Comment