Le tant apprécié GTX 1080 de Nvidia trouve une autre itération chez le constructeur Gainward. Celui-ci propose pour les amateurs de ce chip graphique le Gainward GeForce GTX 1080 Phoenix GLH — 8 Go. Le fabricant dit « Goes Like Hell » pour GLH. Voilà un nom bien audacieux attribué à cette carte graphique. On va maintenant voir si ce modèle vaut vraiment son nom et s’il est aussi « d’enfer » que la marque veut le faire entendre.

Différent des Founders Edition ?

Tout d’abord, il faut savoir que les GTX séries 1000 (dont le GTX 1080) figurent parmi les modèles phares du constructeur Nvidia. Cette carte a révolutionné le monde du Gaming lors de sa sortie. Avec la nouvelle architecture Nvidia Pascal, elle offrait (c’est toujours le cas, mais elle reste en retrait par rapport au RTX 2080) une expérience de jeu fantastique avec une consommation énergétique moyenne. Les GPU Pascal de Nvidia proposaient aux joueurs et aux utilisateurs plus avancés des performances inégalées lors de son lancement.

Déjà de base donc, comme le Gainward GeForce GTX 1080 Phoenix GLH – 8 Go est un dérivé du GTX 1080, on a affaire à une carte graphique qui donne du lourd. Ensuite, la carte met à disposition la Réalité Virtuelle ou VR pour les connaisseurs. Dans ce territoire ce composant offre une latence vraiment faible. Cela s’accompagne d’une compatibilité plug-and-play facile d’utilisation. Ce dernier est compatible avec une grande partie des casques que l’on peut trouver sur le marché actuel.

Le Gaming à portée de main avec le GTX 1080 Phoenix GLH

Pour ceux qui aiment le partage de leurs sessions de jeux et cela est bien normal, ils ont accès à Ansel. Ce programme détecte automatiquement les jeux qui sont lancés sur votre PC et permet instantanément de faire une capture vidéo ou photo (à 360 degrés). Il sera alors possible de faire quelques retouches directement après la capture de la photo ou de la vidéo en question. Côté technique, le matériel se base une architecture finfet de 16 nm. Avec cela, le composant ne génère qu’une consommation d’énergie nominale TDP de 180 W.

Ceux qui prévoient de faire de l’overclocking pourraient bien atteindre les 2 GHz, voir plus, s’ils savent s’y prendre. Attention toutefois si l’on est un débutant, il vaut mieux laisser la carte avec ses 1885 GHZ de base (mode boost). Dans tous les cas une configuration de 8 Go de mémoire GDDR5X cadencé à 10 500 MHz peut accompagner la plupart des Gamers. Par ailleurs, la carte offre une sortie HDMI, un DVI et trois DisplayPort pour un usage multi écran.

Ce qu’on aime
– Potentiel d’OC
– Multi-écran possible
Ce qu’on aime moins
– Design par très attrayant