Accueil » CES 2019 : les innovations attendues à la grand-messe de l’électronique

CES 2019 : les innovations attendues à la grand-messe de l’électronique

L’édition 2019 du CES (Consumer Electronics Show) se tient à partir d’aujourd’hui jusqu’au 11 janvier. Il y a aura plus de 4000 exposants dont 420 seront probablement des entreprises françaises. Selon les analyses, les innovations attendues s’orienteront vers : la 5G, la voiture autonome, la taille d’écrans TV et l’intelligence artificielle.

L’engouement autour de la 5G

Le réseau 5G sera le futur même si la 4G peine encore à s’installer dans les régions reculées. Les prochaines technologies des constructeurs seront probablement compatibles avec la 5G. Il est fort probable que les innovations présentées par les habituées ainsi que les star-up s’orienteront vers le réseau du futur. Les Smartphones sont les premiers à bénéficier de la compatibilité à en croire la course technologique qui se tient actuellement entre OnePlus, Samsung et Huawei. Ce dernier risque d’être absent à la conférence vu le litige entre le gouvernement chinois et celui des États-Unis. Il faut tout de même noter que le géant chinois est le premier fournisseur de matériels 5 G. Le pays de l’Oncle Sam compte probablement s’appuyer sur Nokia et Ericsson pour un déploiement intégral aux États-Unis.

L’expansion à la vitesse grand V de la voiture autonome

Les constructeurs automobiles se ruent aussi pour présenter leur prototype de voiture autonome ou électrique. Les véhicules du futur sont pleins de technologies plus innovantes les unes que les autres. C’est le cas de l’Audi avec « On the road Enternainment format ». Cette dernière permet de diffuser des contenus vidéo sur les vitres intérieures. La voiture devient ainsi un cinéma à 360 ° sur roues. Il faut tout de même que le véhicule soit à l’arrêt. CES 2019 sera aussi l’occasion pour BMW de présenter son assistant personnel intelligent. La voiture intelligente se nomme iNext et elle sortira qu’en 2021. La conférence sera aussi une occasion pour les autres constructeurs comme Ford, Kia ou encore Mercedes de présenter leurs innovations. Les déploiements possibles des niveaux de voitures s’espacent de quelques années en France. Le niveau 3 qui concerne la délégation de la conduite dans un bouchon se fera aux alentours de 2020. Ce sera en 2022, les voitures autonomes seront capables de se garer seul dans un parking.

 La tendance aux grands écrans

CES 2019 sera aussi l’occasion pour d’autres constructeurs de rattraper leurs retards par rapport à Samsung. Ce dernier est le seul constructeur qui commercialise des TV 8K avec une résolution impressionnante de 7680×4320 pixels. C’est une technologie qui n’a pas lieu d’être pour certains car les contenus 8K sont quasi nuls pour le moment. Le constructeur coréen se défend en expliquant que ses appareils arrivent à convertir les formats inférieurs en 8 K. La concurrence risque d’être féroce pour cette année et elle concernera à la fois la taille et l’affichage (LED, QLED, OLED, MicroLED). LG se présente comme le principal concurrent de Samsung si on se réfère au dernier CES. Le géant coréen a aussi dévoilé lors de la conférence 2018 un écran 8 K. LG a en plus mis en avant un prototype d’écran pliable comme un poster. L’appareil ne sortira qu’en 2020 mais il est probable que le constructeur apporte plus d’innovations à son prototype.

L’intelligence artificielle au service des autres innovations

C’est la tendance actuelle et les innovations dignes de ce nom intégreront sa propre IA ou celle d’un autre constructeur. L’engouement pour les assistants vocaux s’est fait en l’espace d’un an entre 2017 et 2018. La majorité des enceintes et objets connectés intègrent la technologie. Google Assistant, Amazon Echo ou encore Apple HomePod se sont vendus comme des petits pains. Le but de l’IA est la réelle interaction entre l’homme et la machine. Elle aura pour vocation de répondre à la moindre de nos caprices. L’IA sera indéniablement présente au CES 2019 et son champ d’action va s’élargir au fil du temps. Il se focalise de plus en plus vers le domaine médical et militaire par exemple. L’enjeu sera cependant l’éparpillement des données personnelles des utilisateurs.

 

 

2019-01-08T17:05:32+00:008 janvier 2019|Actualité|0 Comments

Leave A Comment